Raw Christmas Trees

Jingle bells, Jingle bells, Jingle all the way ! A défaut de partager avec vous ma playlist de Noël (heureusement pour ça, il y a Spotify ^^), je vous propose une petite recette healthy pour attendre les fêtes ou même pour le jour J. Si on peut se faire plaisir sans (trop) culpabiliser, pourquoi s’en priver hein ?? Et puis, faire attention avant, c’est toujours une excuse de plus pour reprendre une deuxième part de bûche ^^ ha ha !

photo recette raw christmas trees

Raw Christmas Trees [raw] + [vegan] + [sans gluten]
Pour 20 portions

10 dattes
30g d’amandes
30g de noix de cajou
30g de raisins secs
30g de cranberries
20g de baies de goji
1 cs de graines de chia
1 cc d’huile de coco
1 cc de purée d’amandes

Dénoyautez les dattes pour n’en garder que la chair. Placez tous les ingrédients dans le bol d’un robot puis mélangez jusqu’à ce qu’une boule se forme.

Etalez ensuite une feuille de papier sulfurisé sur laquelle vous poserez le mélange. Placez une autre feuille de papier sulfurisé par-dessus puis aplatir à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à obtenir une épaisseur d’environ 5 mm. Placez au réfrigérateur pendant 1 heure pour que la découpe soit plus facile ensuite.

Munissez vous d’un emporte-pièce en forme de sapin puis formez les portions en appuyant bien fort sur la mixture. Veillez à être délicat(e) lors du démoulage afin d’avoir de jolies formes. Disposez les petits sapins sur un plat ou une grande assiette puis reformez une boule avec le reste de la mixture. L’aplatir entre deux feuilles de papier sulfurisé à l’aide du rouleau à pâtisserie et former à nouveau vos petits sapins.

Répétez ainsi l’opération jusqu’à épuisement du mélange.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dessert superfood cacao & moringa [vegan] [noglu]

Il y a quelques mois, j’ai commencé à m’intéresser à ce que les médias appellent les « super aliments » ou « superfood », autrement dit, ces petits ingrédients 100% naturels dont la composition est d’une richesse nutritionnelle exceptionnelle, nous aidant ainsi à prévenir tout un tas de maux et à améliorer notre santé. Au fil du temps, j’en ai intégré dans ma cuisine notamment en remplaçant le sucre par du sirop d’agave ou en consommant des graines de chia dans mes petits déjeuner ou mes snacks comme ici ou encore  et je me suis aussi attaquée à ma salle de bain en remplaçant ma crème de nuit par du gel d’aloe vera.

Certains de ces super aliments comme le curcuma, la cannelle, les baies de goji, l’açaï ou encore les graines de chia sont très populaires sur la Toile mais il en existe bien d’autres encore très peu connus comme c’est le cas pour le moringa que j’ai utilisé dans cette recette.

D’ailleurs, si le sujet vous intéresse, le site ConsoGlobe a publié une liste non-exhaustive des différents super aliments (bon, le moringa n’y est pas… quand je vous dis qu’il reste encore des pépites à découvrir !).

photo recette dessert superfoodPour cette recette, j’ai associé cacao cru et moringa, deux super aliments peu connus.

D’abord le cacao cru. On le confond souvent avec le chocolat – qui n’est autre que le cacao traité – mais le cacao cru ne contient pas de sucres et est donc très peu calorique. Il est aussi bourré d’antioxydants – bien plus que les baies de goji, d’açai ou les myrtilles – et de magnésium, très bon pour le coeur et le cerveau.

Ensuite le moringa, bien moins connu. Il s’agit d’une plante originaire d’Inde qui a une excellente réputation puisqu’elle est la plante la plus nutritive connue de l’homme, rien que ça ! En médecine traditionnelle indienne, on dit même que cette plante guérirait plus de 300 maladies, vous imaginez !

A titre d’exemple, les feuilles de moringa déshydratées contiendraient :
– plus de calcium que le lait
– plus de fer que les épinards
– plus de potassium que la banane
– plus de fibres que l’avoine
– plus de protéines qu’un yaourt
– plus de vitamine A que la carotte
– plus de vitamine C que l’orange

Et côté bienfaits, le moringa permet de réduire la fatigue, améliorer l’aspect de la peau, stimuler le système immunitaire, réduire le stress, faciliter la digestion et le transit, améliorer la vision, renforcer les os, renforcer les capacités mentales et la concentration et j’en passe… Ce n’est pas pour rien que cet arbre est appelé l’Arbre Miracle.

La recette contient aussi du sirop d’agave et des noix de cajou, eux aussi des super aliments (je n’ai pas fait exprès, je le jure ! Je pense que c’est juste le résultat de mon évolution vers une cuisine plus saine. Forcément, à force de remplacer chaque ingrédient par une alternative meilleure pour la santé, on se retrouve avec des placards remplis d’ingrédients bizarres !!). Bref. Autant dire que là, il y a le paquet niveau superfood ^^

photo recette dessert cacao cru & moringa

Dessert superfood au cacao & moringa [vegan] [sans gluten]
Pour 3 personnes

200ml de crème de coco
5 cs de poudre de cacao cru
4 cs de purée de noix de cajou (ou autre purée d’oléagineux)
4 cs de sirop d’agave
1 cs de jus de citron
1 cc de poudre de moringa
1/3 d’une gousse de vanille
1 pincée de sel

Mettez tous les éléments dans un grand bol et mélangez à l’aide d’un batteur électrique pendant 2 à 3 minutes. Versez la préparation dans des petits pots (ne prévoyez pas trop gros, c’est assez consistant !) et mettez au frigo au moins 1 heure avant de servir pour que la crème devienne plus épaisse en terme de texture – entre la crème et la mousse.

Si vous souhaitez pouvoir refaire la recette, voici les liens des produits que j’ai utilisé et qui peuvent être difficile à trouver dans le commerce traditionnel:
Crème de coco
Poudre de cacao cru
Purée de noix de cajou
Sirop d’agave
Poudre de moringa

Sources: wikipedia, aduna.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

Spaghettis & Pesto aux noix de cajou [vegan]

Le midi, je suis rarement motivée pour me lancer dans la préparation d’une recette. La matinée étant passée, comme à chaque fois, à une allure folle, mon estomac réclame sa dose de glucides illico-presto. La plupart du temps, je mange un reste de salade de la veille et n’importe quoi qui me tombe sous la main, qui ne nécessite pas de préparation et qui aurait le pouvoir de remplir un peu plus mon estomac (autant vous dire que si j’ai le malheur de tomber sur un paquet de biscuit, c’est le carnage assuré… ahem…).

Sauf que voilà. J’avais repéré il y a quelques temps une recette de pesto vegan chez Deliciously Ella qui m’avait l’air canon. Et c’est hier que j’ai trouvé la motivation de la tester. A midi s’il vous plaît, oui oui oui ! Elle est hyper simple, prête en 10 minutes et elle cale bien jusqu’au soir (c’est une des premières fois où je n’ai pas mon creux de 18h, ça se fête non ?!). Et surtout. Surtout. C’est super bon !

Photo recette spaghettisSpaghettis & Pesto aux Noix de cajou [VG] + [vegan]
Pour 1 personne

65g de spaghettis au blé complet
45g de noix de cajou
20 à 30 feuilles de basilic
1/2 avocat bien mûr
5 tomates cerises
1/2 citron jaune
2 cs d’huile d’olive
1 cs d’eau
1 cs de levure diététique
1 pincée d’ail en poudre

Faites d’abord cuire les spaghettis 8 minutes dans une casserole d’eau bouillante. Pendant ce temps, prenez une petite poignée de noix de cajou (environ 20g) et concassez-les à l’aide d’un robot (ou pour ceux qui préfèreraient la version « wild », un couteau fera très bien l’affaire aussi ^^). Faites-les ensuite toaster quelques minutes dans une poêle chaude. Personnellement, je n’ai pas mis de matières grasses mais veillez à être TRES vigilant pour éviter de tout faire brûler ! Une fois qu’ils sont bien dorés, mettez-les de côté, ils nous serviront pour parsemer nos pâtes avant la dégustation #yummyyummy

Coupez ensuite les tomates cerises en deux et faites-les revenir à la poêle pour qu’elle s’attendrissent un peu. 3-4 minutes devrait suffire, il faut que la peau des tomates commence à se flétrir légèrement sous l’effet de la chaleur.

Pour le pesto, il suffit de mixer tous les ingrédients restants, à savoir: noix de cajou (30g) – basilic – avocat – jus de citron – huile d’olive – eau – levure diététique – ail. Si tout s’est bien passé, vous devez avoir un pesto bien vert et bien crémeux :)

Une fois que les pâtes sont cuites, égouttez-les et mélangez les pâtes et le pesto. Disposez les tomates cerises. Saupoudrez avec les noix de cajou concassées. Une feuille de basilic au centre pour la déco et hop, à table !

Version pour les non-vegan: un peu de parmesan râpé en plus. That’s it !

Rendez-vous sur Hellocoton !